Entre Mondes

Entrez dans un monde étrange et en partie inconnu et partez explorer les contrées inhabitées ou vivez vos aventures !
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation de Diane.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diane

avatar

Nombre de messages : 7
Classes : Mercenaire ( par défaut ) mais prend généralement tout travail à cœur, du moment qu'on la paye correctement.
Se bat au sabre et invoque les ombres.
Religion : C'est quoi Dieu ?
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Présentation de Diane.   Sam 29 Nov - 18:10

Nom : Inconnu

Prénom : Diane

Âge : Elle ne connaît pas son âge, mais physiquement, elle se donne dans les 17 ans.

Espèce : Humaine

Pays où il habite (Rayein, Mentalir, Quirient, Valsena, Belo-Kian. s'il n'y en a pas de particulier précisez-le): Aucun en particulier.

Métier (tout ou n'importe quoi. de boulanger à mercenaire en passant par voleur, pirate, hors-la-loi, épicier, maçon, magicien, élémentaliste, archer guerrier...): Principalement mercenaire. Son but est d'avoir toujours de l'argent pour ne jamais se fixer nul part, alors elle prend aussi tout le boulot qu'elle trouve qui peut lui ramener un peu d'argent.

Caractère: (regroupant ses qualités et défauts moraux) Diane est plutôt pragmatique. Assez solitaire, elle est souvent contradictoire dans sa façon de penser. Elle ne fait confiance à personne, mais elle est travailleuse, et butée. Quand elle a un idée dans la tête, impossible de l'en défaire. Elle n'est pas méchante, mais se montre souvent distante. Elle peut peut-être paraître froide, mais ce n'est pas du tout le cas. Si elle arrivait à se faire des amis, elle pourrait être un énorme soutient pour eux, car elle fait passer les autres avant elle-même.

Physique : Diane n'est pas très grande, mais pas petite non plus. Elle mesure dans les 1m65, a de courts cheveux blonds, et se trimbale souvent avec une cape qui lui tombe jusque sur les yeux. Sur son visage, une grosse larme noire coule de son œil droit pour presque aller toucher sa bouche. Sous l'oeil gauche, une autre larme, plus petite. Mais partant vers le haut de sa tête depuis son oeil gauche, une autre larme noire, comparable à la première s'est affichée depuis peu. On pourrait comparer ces marques avec des taches de naissance, mais Diane préfère dire que ce sont des tatouages, même si ce n'est pas vrai non plus.

Signe(s) particulier(s) : Ses marques sur son visage. Ce ne sont ni des tatouages, ni des tâches de naissance. C'est la malédiction de Diane qui lui donne son pouvoir si peu commun. Elle possède aussi un sabre, aussi étrange qu'elle. C'est un sabre qui à fusionné avec un homme, ce qui fait maintenant, que l'arme peut être arme ou homme (bien sûr, dans chacun des deux cas, ce sont une arme et un homme normaux. ) L'homme s'appelle Asahi au passage.

Ce qu'elle aime : L'ombre. Souvent, c'est à l'ombre qu'on la trouve. Elle se promène rarement à midi, surtout en été. Généralement, pendant cette partie de l'année, elle se promène avec sa cape qui lui cache presque tout le visage. Elle préfère marche de nuit pour se déplacer et dort souvent sous les arbres des routes. D'un certain point de vue, elle aime beaucoup aussi son arme (surtout sous sa forme humaine), peut-être parce que c'est la première personne à lui avoir montré de l'intérêt.

Ce qu'elle n'aime pas : Diane n'aime pas la lumière (c'est logique, puisqu'elle aime l'ombre... _ _ll ). Elle n'aime pas non plus qu'on manque de respect à Asahi. Je dirais qu'elle n'aime pas non plus les choses amères, sans goût particulier. Elle déteste l'été, parce qu'il fait chaud, et que le soleil est presque partout. Mais c'est contradictoire, parce que c'est à cette saison là que les ombres sont les plus belles.

Son histoire :
Diane, il y a longtemps, vivait dans un village. Personne ne l'aimait, et on la traitait de maudite, à cause de sa longue larme noire, qui coulait de son oeil droit. Tout le monde la détestait, et rare étaient ceux qui lui adressaient la parole. Mais personne ne lui manquait de respect, tout du moins, à l'extérieur. Elle vivait seule, dans une bicoque abandonnée, parce qu'on l'avait retrouvée orpheline sur les marches de l'église, quelques heures après sa naissance. A cette époque, le curé était un homme bon, et ne fit pas état de cause de sa marque. Il l'éleva du mieux qu'il put jusqu'à l'âge de quatre ans. Ensuite, il mourut d'une étrange maladie que personne ne connaissait. On accusa la petite fille de l'avoir tué. C'est à cette époque-là que la larme de l'oeil droit devint aussi grande qu'elle est aujourd'hui. A la vue de cette marque qui grandissait alors qu'elle n'avait pas lieu d'être, les villageois prirent peur et isolèrent la gamine. Ils pensèrent ainsi qu'à force d'être seule, la marque partirait d'elle-même. Mais non. Alors, Diane vécut près de quatre ans toute seule, dans l'obscurité de la cabane. On lui apportait régulièrement de quoi manger, et elle entendait souvent des gamins crier des malédictions dehors. Elle ne se souvenait plus comme c'était fait, dehors. Mais elle s'en fichait, car elle avait découvert quelque chose que les gens du dehors ne connaissaient pas. Les ombres étaient vivantes. C'étaient elles qui régissaient pas mal de chose, et entre autres, elle faisaient en sorte que ce qui était à l'ombre soient heureux. Par exemple, la plante, triste de ne plus voir le soleil parce qu'elle était à l'ombre, était rassurée par ces dernières, qui lui chantaient quelques mélodies secrètes pour la réconforter. Ainsi, le temps que l'ombre se déplace, elle rendait quelqu'un ou quelque chose heureux. Diane arrivait à supporter son calvaire grâce à ça. Mais elle découvrit encore beaucoup de chose au sujet des ombres durant ses quatre année d'enfermement. Les ombres étaient reliées entre elles, se qui voulaient dire que ceux qui arrivent à communiquer avec peuvent se déplacer d'un endroit à un autre, rien qu'en plongeant dans une ombre. Diane découvrit aussi l'entre monde de l'ombre. Quand on voulait se déplacer d'un endroit à un autre, on passait par l'ombre. Mais comme Diane ne savait pas vraiment où aller en plongeant dans l'ombre, elle atterrissait souvent dans l'ombre elle même. Quand on était dans ce monde, on ne pouvait se déplacer ailleurs que dans l'ombre, mais lorsqu'on était là, il était impossible de nous voir à l'extérieur. Enfin bref, Diane découvrit une multitude de pouvoirs liés aux ombres. Et puis un jour, elle voulut les montrer à la dame qui lui apportait à manger.

Quelques temps après, on l'emmena sur la place publique et on l'écartela entre deux poteaux. Mais elle était encore vivante, alors on lui traça à vif dans le dos, un motif de papillon sensé la protéger de sa propre malédiction. Mais à mesure que l'homme lui traçait le motif dans le dos, une deuxième larme apparut sur son visage, cette fois-ci, au dessus de son œil gauche, elle partait vers le haut, et semblait aussi longue que la première. Horrifiés, les villageois exclurent la fillette de huit ans, la perdirent dans les bois, seulement vêtue d'une cape. C'est à ce moment, elle qui pensait qu'elle allait enfin être intégrée dans le village venait d'en être bannie.

"Ne remets jamais les pieds ici !"

Elle pleura, pour la première fois. Avant, elle ne savait pas ce que c'était. Mais la tristesse d'être abandonnée à cause de ses "larmes noires" était trop grande. Elle marcha longtemps dans la forêt. Et bientôt, elle fit face à un cadavre. Mais ce n'était pas un cadavre ordinaire. N'en n'ayant jamais vu, elle ne fut pas horrifiée, et s'approcha. Il s'agissait d'un buste d'un homme (sûrement un soldat), décapité et à qui on avait coupé les jambes jusqu'aux hanches. Un sabre était planté là, dans ce buste mort depuis des siècles, mais dont la décomposition ne s'était pas faite. Diane le saisit à deux mains, et avant qu'elle ait rien put dire, il était dans ses mains. La lame était impeccable, et il ne semblait pas lourd. Comme l'enfant ne savait pas s'en servir, mais qu'elle le trouvait joli, car une petite fille apparaissait quand elle regardait dans la lame, elle le garda avec elle. Elle parla bientôt à la petite fille de la lame. Celle-ci ne lui répondait pas, mais elle se contentait de l'imiter. Vexée, Diane ne parla plus à la fillette, et continua à marcher dans la forêt. Mais à chaque fois qu'elle arrivait à un bord de la forêt, et qu'elle voyait le soleil briller sur des villes, des plaines ou des champs, Diane était horrifiée, et restait cachée dans sa forêt. Là, c'était rassurant. Il y avait pleins d'ombres, qui lui chantait toujours des chansons, et bientôt, elle les connut par cœur et chanta avec elles.

Mais un jour, des bandits voulurent se cacher dans la forêt. Diane ne les vit pas tout de suite, et ce furent ces hommes qui virent la jeune enfant avant qu'elle ne puisse les remarquer. Elle possédait une belle arme, et leur envie constante d'avoir les choses les plus riches, les plus belles, sans jamais travaillé prit le dessus, et ils attaquèrent l'enfant sans défenses pour lui prendre son unique bien.
Mais ils échouèrent, car au moment où le premier homme se jetait sur Diane, un homme, sortit de nul part apparut. Il était grand, blond, et étrangement beau. Il venait d'assommer un des bandits, et lui avait volé ses habits. Ils assomma tout le reste de la bande (qui ne comptait que trois membres), et alors que l'enfant allait lui dire merci, il cria :

"Partons vite avant qu'ils ne se réveillent !"

Il prit Diane par la main, et ils se précipitèrent en dehors de la forêt. Diane mit un certain temps à comprendre qu'elle n'était plus dans la forêt. Et l'homme la rassura.

"Le soleil n'est pas toujours là, tu l'as peut-être remarqué dans la forêt. Au bout d'un certain temps, le soleil se cache, et les ombres sont partout."


En apprenant ça, Diane fut la fille la plus heureuse du monde, elle avait alors dix ans.
Par la suite, elle apprit que l'homme et le sabre ne faisait qu'un. Il lui dit aussi qu'il se nommait Asahi, et que cela voulait dire "Soleil" dans une langue étrangère. Ce dernier se montra sous sa forme humaine, le plus souvent, pour apprendre pleins de choses à Diane. Mais comme lui-même n'était pas un homme de science, et qu'il venait aussi de la campagne, Diane connut bientôt toutes ses possibilités intellectuelles, et tout ce qu'il savait. Elle lui apprit alors l'existence des ombres. Comme lui-même n'était pas vraiment humain, il put aussi accéder à l'entre monde des ombres.
Asahi apprit aussi à Diane à se servir du sabre. Etrangement, elle était la seule à pouvoir le manier correctement. Les autres personnes qui avait tenté de tuer Diane avec n'avaient même pas put le soulever. Et bientôt cette dernière sut se défendre toute seule. Elle apprit à maîtriser Asahi, de sorte qu'il ne put bientôt se montrer sous sa forme humaine que lorsque Diane était dans le pire de sa force mentale ou bien qu'elle l'y autorisa.
Et puis un jour, six ou sept ans après leur rencontre, en allant dans l'entre monde d'une des ombres, ils plongèrent tous deux dans un entre monde bien plus vaste...


Autre : he...
Inspiration :Tout et n'importe quoi. D'un saule aux livres de Bernard Werber. Tout est prétexte chez moi à écrire quelque chose, étrange non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystia
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 388
Age : 24
Localisation : Somewhere with my guitar... and my friends
Emploi/loisirs : Lycéenne / admine sadique
Humeur : changeante
Classes : Musicienne aux talents multiples, toujours en quête de renouveau
Elémentaliste
Guerrière
Apprentie navigatrice
Religion : Athée à l'extrême.
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Présentation de Diane.   Mar 2 Déc - 22:29

Excuse-moi pour le temps qu'il m'a fallu pour te valider, je suis très prise par mes études ces temps-ci -_-"
Bienvenue parmi nous Diane et bon rp ^^

PS : L'ombre n'existe pas sans lumière et la lumière n'existe pas sans ombre...

_________________
Courage, fuyons!
Music=Life


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entremondes.chocoforum.com
Diane

avatar

Nombre de messages : 7
Classes : Mercenaire ( par défaut ) mais prend généralement tout travail à cœur, du moment qu'on la paye correctement.
Se bat au sabre et invoque les ombres.
Religion : C'est quoi Dieu ?
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: Présentation de Diane.   Jeu 4 Déc - 22:46

Merci ^-^ Je tâcherais de m'en souvenir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de Diane.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Diane.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de certaines personnes !
» Présentation de la guilde sur JoL.
» Message de présentation & de recrutement
» [Blog] Présentation de Ackross (perso R.P.G)
» Présentation des perso

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre Mondes :: Fiche de Personnage :: Validées-
Sauter vers: